Rencontre avec la marque Mugler Paris

Mercredi dernier, nous recevions Virginie Courtin-Clarins chez Moda Domani Institute. Héritière et petite fille de Jacques Courtin qui créa son premier institut de beauté au nom de « Clarins » en 1954 à Paris. Par la suite, la marque Clarins s’est développée en devenant le Groupe Clarins après être entré au capital de Thierry Mugler Couture et avoir créé Thierry Mugler Parfum. C’est durant cette année 1992 que le groupe, dirigé par la famille Clarins prend un nouveau tournant.

Virginie

Aujourd’hui, le groupe Clarins est composé de cinq marques dont Mugler Paris. Virginie est la directrice du développement marketing et de la communication chez Mugler Mode. Elle est venue partager avec nous l’évolution de la maison lorsque Thierry Mugler est devenu Mugler Paris, sa vision de la marque et les valeurs auxquelles il est important de se lier pour travailler dans ce milieu.


Lorsqu’en 2014 David Koma est nommé directeur artistique de la maison, on observe des changements s’opérer au sein de Mugler Paris. Une nouvelle équipe d’une moyenne d’âge de 30 ans intègre la maison, dévouée à la marque, elle apporte un nouveau dynamisme.

De plus, le logo, le visuel change, ce n’est plus «Thierry Mugler » mais « Mugler Paris » en partie pour respecter le nouveau directeur artistique, David et pour montrer que la marque est entrée dans une nouvelle ère.

100234_960n

Enfin, le positionnement et la communication. David et Virginie ont décidé d’écarter pour le moment les collections hommes et accessoires afin de se consacrer entièrement aux 4 collections annuelles de la mode femme ainsi qu’au parfum féminin qui est parmi ceux les plus vendus en France.

La communication avec une stratégie de l’image n’est plus au goût du jour, Virginie a voulu une mise en avant plus importante du produit lors de sa communication. Par ailleurs, Le fait que Mugler fasse partie d’un groupe, cela freine sa communication par le digital même si le compte Instagram de Mugler Mode est le plus important de la maison.


En effet, la mode femme est au centre de la maison Mugler. La femme en est le fil conducteur. Le but étant de reprendre celle de l’époque (Thierry Mugler) et de la retranscrire. « Se réinventer sans se renier » est l’objectif de Virginie, sa vision. La femme doit rester très glamour mais devenir plus moderne, urbaine.

PicMonkey Collage

Avoir des convictions fortes pour la marque pour laquelle on travaille est la valeur la plus importante selon Virginie. Il est nécessaire de croire dans tout ce que l’on entreprend mais aussi de voir vers le futur, de travailler pour demain, avoir toujours à l’esprit nos objectifs. « La clé pour réussir dans ce milieu est aussi de ne pas avoir peur de prendre des risques » conclura Virginie.

Publicités

Les blogs de voyage incontournables

_DSC0041
Hello !

Aujourd’hui je voudrais partager avec vous quelques blogs dont je suis devenue fan depuis quelques temps. Dès que j’ai du temps libre je prends mon ordinateur, j’ouvre les liens de ces blogs que j’ai bien soigneusement enregistrés sur mon bureau et je check tous leurs nouveaux articles.

J’aimerais pouvoir orienter mon blog entièrement sur le voyage ; partager avec vous mes aventures, ce que j’ai aimé faire dans telle ou telle ville, vous donnez des conseils sur le lieu où il est préférable de se loger dans une grande ville ou comment bien choisir son hôtel … Cependant, comme vous l’avez vu, je suis encore étudiante. Ainsi, durant mes années d’études je consacre ce blog à toutes mes passions entre : mode, expositions, rencontres professionnelles, cuisine et quelques voyages avec mes amis ou ma famille.

Néanmoins, voici une liste de blogs qui m’inspirent énormément et qui me donnent tout simplement envie de vite terminer mes études afin de les rejoindre dans cette aventure si extraordinaire qu’est le voyage …

– Poplar Travel : Evanne et Eric, un jeune couple qui sont à l’origine de ce blog dont la spécificité sont les voyages de luxe. Le design de leur site est super. Ils parlent aussi bien de leurs aventures que des hôtels de luxe dans lesquels ils logent.

Travel Tall : Eric, un jeune aventurier qui a quitté son travail pour se consacrer entièrement au voyage. Ces articles sont des vraies leçons de vie. Il écrit et réalise des vidéos de ses aventures qui sont de très bonne qualité.

Finding The Freedom : Alex qui est aussi un jeune baroudeur partage avec ses lecteurs toutes ses expériences, les bons plans, les activités qu’il ne faut pas manquer dans chacune des villes où il est allé. De très belles photos accompagnent ces articles!

World of Wanderlust : Surement le blog de voyage le plus connu ! Brooke est une jeune femme qui consacre entièrement sa vie à son blog. On peut y trouver des conseils sur tous les types de voyages : de luxe, d’aventure, en solitaire. Une vraie aventurière qui grâce à sa grande expérience donne de précieux conseils aux vrais aventuriers mais aussi à tous ceux qui débutent dans ce merveilleux monde du voyage. Elle a aussi écrit plusieurs livres. Snap : brookesaward

Nine To Adventure : Aleza et John des jeunes mariés qui partagent sur leur blog leurs expériences. Ce blog respire le bonheur. Ils ont décidé de ne pas vivre une vie traditionnelle mais de profiter de chaque instant pour voyager et nous le font partager. La conception du site est magnifique et donne encore plus envie de lire leurs fabuleux articles.

ig-logo

 

N’hésitez pas aussi à vous abonner à leur compte instagram que vous trouverez en lien sur leur blog !

snapchat-logo

 

  Voici maintenant quelques comptes    snaps qui vont vous faire voyager … Alors oui certains vont dire que c’est très frustrant de regarder des petites vidéos de coins de Paradis mais personnellement je ne me lasse pas de regarder leurs snaps avant de m’endormir où en me réveillant.

Brookesaward / Calsnape / Expeditioners / Expedsbella / Snapatunde / Taylorburk1991

 

J’espère que ces blogs et ces comptes snapchat vont vous plaire !! et n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez où si vous en connaissez d’autres que vous voudriez nous faire partager ! Enjoy !! 😉

Nelly Zagury : Entre bijoux et haute technologie

Cette semaine, Pierre Kalaijian, directeur de notre école Moda Domani Institute, recevait Nelly Zagury créatrice de bijoux.

PicMonkey Collage 3

Nelly est venue présenter aux étudiants sa marque et nous parler de son parcours professionnel qui l’a aidé à devenir aujourd’hui une vraie entrepreneuse de la génération Y. Cette artiste de 27 ans est une ancienne étudiante en art décoration à Strasbourg qui, par la suite, a poursuivi sa carrière en tant que costumière. Elle a notamment travaillé pour des évènements mais aussi lors de tournages de films.

C’est il y a 10 ans que Nelly rencontre Célia, sa meilleure amie et aussi la co-fondatrice de sa marque Holy Faya. « La force de ce duo est la complémentarité » nous dira Nelly avec beaucoup de sincérité. En effet, Nelly nous confiera que son amie est formée pour tout ce qui est relatif au design technologique (modélisation 3D), c’est aussi une femme rationnelle tandis que Nelly est la rêveuse de « la team ». De plus, c’est elle qui imagine et dessine les bijoux.

PicMonkey Collage

 La particularité de cette marque est la manière dont sont fabriqués les créations. NON ce n’est pas une production qui se fait en Chine, NON il n’y a pas de distance entre la création et la conception/production des bijoux. Tout est fait par ces deux femmes aux Etats-Unis. Elles se sont simplement munies d’une imprimante 3D. Eh oui, cette objet révolutionnaire est bien capable de réaliser des bijoux…!

PicMonkey Collage 2

Nelly et Célia ont en partie décidé de créer leurs bijoux avec cette imprimante 3D pour la liberté et l’immédiateté que cette machine leur procurait.

En ce qui concerne le style des bijoux, l’univers créatif de Holy Faya est clairement défini. Il s’agissait pour les filles de fabriquer des bijoux que pourraient porter leur princesse imaginaire (Amina). Elles ont elles-mêmes imaginé cette princesse ; un mélange entre la Vierge Marie et une Vahiné et ont par la suite conçu leurs bijoux autour de ce personnage fantastique.

1423173577979

 C’est une marque de luxe très prometteuse car originale. En effet, je n’ai jamais vu de tels bijoux fabriqués de cette manière ! Et vous ?

Le nouvel oiseau de Paris

L’oiseau, référence au restaurant devenu mythique de ce prestigieux palace parisien : Le Peninsula a ouvert ses portes récemment, le 1er Aout 2014. Il s’agit d’un hôtel de luxe 5 étoiles situé au 19 Avenue Kleber dans le XVI arrondissement de Paris. Le propriétaire anglais du groupe Peninsula Hotels, Sir Michael Kadoorie a décidé d’ouvrir ce dixième établissement en Europe après en avoir ouvert neuf en Asie et aux Etats-Unis.

PPR-Ball-of-Maids-1280

Le bâtiment, ancien siège de l’Unesco après la Seconde Guerre Mondiale et lieu où se situait le célèbre hôtel Majestic a été choisi après une recherche intensive de 15ans. En effet, la réputation d’un palace se joue aussi sur son emplacement. La gestion est assurée par Hong Kong and Shanghai Hotels Limited group et par le directeur général Nicolas Béliard qui a supervisé les travaux qui ont duré 4ans. Ces travaux hors normes ont nécessité l’aide de 3 000 ouvriers et une somme de 850 millions d’euros. De plus, les dispositifs mis en place pour ces travaux sont saisissants : il aura fallu 40 000 feuilles d’or, 100 000 ardoises et 10 000 mètres carrés de pierres calcaires pour la façade de l’hôtel. Aujourd’hui on compte 600 salariés qui effectuent un service de très haute qualité pour une clientèle qui est prête à payer la somme minimum de 1095€ la nuit.

PicMonkey Collage 3

La décoration et l’architecture du bâtiment ont été confiées à des spécialistes comme Richard Martinet qui a notamment réalisé l’architecture du Shangri-La Paris et au décorateur chinois Henry Leung. Ils ont du garder à l’esprit les quatre valeurs clés du palace tout au long de leur travail : la qualité de l’espace, le luxe, le confort ainsi que le design.

PicMonkey CollageD’autre part, une des pièces   maîtresses de cet hôtel majestueux est ce lustre qu’on découvre à l’entrée principale, il s’agit d’une cascade de 800 feuilles de cristal soufflées à la main. Par ailleurs, cet établissement de luxe est considérable en terme d’espace. Il comporte 6 restaurants, 6 boutiques, un spa de 1800 mètres carrés, une piscine intérieure de 20 mètres, d’un centre de fitness et d’une salle de sport.

PicMonkey Collage 2

Lors de l’ouverture de ce palace parisien l’été dernier, c’est le restaurant situé au dernier étage de l’hôtel et dirigé par le chef alsacien Sidney Redel qui a fait le plus parlé de lui. Pourquoi…? Dans un premier temps, l’emplacement est idéal et somptueux. C’est un restaurant panoramique donnant sur la tour Eiffel, le Sacré Cœur et Notre-Dame. Cependant ce qui fait tout le charme de ce lieu c’est l’univers auquel il est dédié : l’aviation et plus particulièrement l’Oiseau Blanc. Sir Michael Kadoorie est un passionné d’aviation. En regardant une émission retraçant l’histoire et les campagnes de recherches faites pour retrouver« l’Oiseau blanc » (avion qui s’est échoué avec ses deux pilotes non-loin de St. Pierre et Miquelon), le propriétaire anglais décide de prendre contact avec le journaliste. C’est décidé, le restaurant du Peninsula Paris mettra à l’honneur cet appareil ainsi que ses deux pilotes : Nungesser et Coli. La réplique de l’avion, construite au 8/10 de sa taille originale sera placée en suspension à coté du restaurant panoramique.

Tenue Hiver/Printemps

Mars…le printemps arrive bientôt et le soleil fait déjà son apparition ! Comment s’habiller lors d’une belle journée … d’hiver ? Le ciel est bleu, la température est agréable on a d’ores et déjà envie de quitter notre manteau. On ne sait plus s’il faut accorder notre tenue à la saison où plutôt au climat de la journée. Bref, un casse-tête.

Je vous propose une tenue qui peut être adaptée à ses deux problématiques et à la tendance du moment.

IMG_5111 Je porte une chemise rayée bleue Mango avec en dessous un simple débardeur bleu-marine. En bas, un legging noir Zara avec des chaussettes montantes noires et des bottes Minelli qui donnent un style rock. IMG_5209 Le haut de la tenue est léger, c’est un ensemble qu’on pourrait très bien porter au début du printemps quant au bas, il nous rappelle que nous sommes encore en hiver et qu’il faut garder nos pieds au chaud !

C’est la première année que je me décide enfin à mettre des chaussettes montantes en dessous de mes bottes. J’ai vu que ce style se faisait beaucoup aux Etats-Unis et qu’il permettait d’allonger la silhouette alors vous comprendrez bien que moi, qui suis petite, je n’ai pas loupé l’occasion de pouvoir gagner quelques petits centimètres !

IMG_5171

Comme accessoire j’ai choisi ce bracelet dans les tons de bleu accompagné d’une chaine dorée que vous pouvez retrouver sur mon site Catena .

DSC_3194

Wien

Enfin les vacances, 10 jours de repos dans la capitale Autrichienne. Au programme : visites, visites et … visites ! Cette ville est absolument sublime. Pas besoin d’une voiture pour se déplacer, les rues sont très agréables pour s’y balader. Ce qui est le plus étonnant dans cette grande capitale est la multitude de beaux bâtiments.

IMG_4756

   Cathédrale Saint Etienne

IMG_4838

Je suis allée visiter les appartements de l’impératrice Sissi qui se trouvent dans le Palais de la Hofburg.

IMG_4778

L’histoire de la vie de cette souveraine m’a captivée. Je me suis aussi rendue au château de cette même dynastie : celle des Habsbourg, au château de Schönbrunn.

Ce palais me rappelle beaucoup celui de ma ville : le château de Versailles notamment une des galeries, semblable à la galerie des glaces. Tout au long de la visite du château on y apprend l’histoire de cette famille ainsi que de nombreuses anecdotes. Je vous conseille assurément de ne pas louper ces deux sites.

IMG_4830

 Par ailleurs, j’ai eu la chance d’assister à une des trois représentations faites dans l’année du Lac des Cygnes à l’Opéra de Vienne. Un spectacle magnifique qui vous captive et vous laisse sans voix. Les danseurs sont excellents, dirigés par le célèbre chorégraphe Rudolf Noureev.

IMG_4825

Sonia Delaunay au Musée de l’Art Moderne

Impossible de s’ennuyer durant cette exposition, il y en a pour tous les goûts. En effet, Sonia Delaunay utilise des supports, des techniques et des sujets très différents. Le musée a voulu rendre hommage à cette artiste complète en exposant ses arts mineurs et ses arts majeurs.

csm_Delaunay_01_9636e9092b

On appelle art mineur ou art décoratif toutes œuvres qui ne sont ni peintures, ni sculptures et ni architectures. Les arts majeurs sont donc le contraire.

C’est impressionnant de voir la richesse d’une telle créativité chez une seule artiste.

Elle réalise aussi bien des peintures dites « simultanées » que des robes avec ce même imprimé. C’est absolument saisissant. Sonia et son mari Robert Delaunay ont tous deux travaillé ce nouveau style de peinture (le simultané). Il s’agit d’œuvres entières qui reposent seulement sur la construction et le dynamisme de multitudes touches de couleur. Le public est tout de suite captivé par le contraste que renvoie la peinture et par ces couleurs très joyeuses qu’utilise Sonia Delaunay.

Les robes que réalise l’artiste sont tout aussi impressionnantes. Celle qui m’a marqué est sa première robe « simultané » (ci-dessous) on peut y distinguer des texture de tissus très différentes ainsi que des teintes de couleurs disparates mais qui font de l’œuvre une robe très originale.

98225-2_robe_simultanekleinsoniad

Si vous êtes passionnés par les robes de créateurs et par leur histoire je vous conseille d’aller voir l’exposition Fashion Mix à laquelle je me suis rendue et qui m’a vraiment séduite.