Rencontre avec la marque Mugler Paris

Mercredi dernier, nous recevions Virginie Courtin-Clarins chez Moda Domani Institute. Héritière et petite fille de Jacques Courtin qui créa son premier institut de beauté au nom de « Clarins » en 1954 à Paris. Par la suite, la marque Clarins s’est développée en devenant le Groupe Clarins après être entré au capital de Thierry Mugler Couture et avoir créé Thierry Mugler Parfum. C’est durant cette année 1992 que le groupe, dirigé par la famille Clarins prend un nouveau tournant.

Virginie

Aujourd’hui, le groupe Clarins est composé de cinq marques dont Mugler Paris. Virginie est la directrice du développement marketing et de la communication chez Mugler Mode. Elle est venue partager avec nous l’évolution de la maison lorsque Thierry Mugler est devenu Mugler Paris, sa vision de la marque et les valeurs auxquelles il est important de se lier pour travailler dans ce milieu.


Lorsqu’en 2014 David Koma est nommé directeur artistique de la maison, on observe des changements s’opérer au sein de Mugler Paris. Une nouvelle équipe d’une moyenne d’âge de 30 ans intègre la maison, dévouée à la marque, elle apporte un nouveau dynamisme.

De plus, le logo, le visuel change, ce n’est plus «Thierry Mugler » mais « Mugler Paris » en partie pour respecter le nouveau directeur artistique, David et pour montrer que la marque est entrée dans une nouvelle ère.

100234_960n

Enfin, le positionnement et la communication. David et Virginie ont décidé d’écarter pour le moment les collections hommes et accessoires afin de se consacrer entièrement aux 4 collections annuelles de la mode femme ainsi qu’au parfum féminin qui est parmi ceux les plus vendus en France.

La communication avec une stratégie de l’image n’est plus au goût du jour, Virginie a voulu une mise en avant plus importante du produit lors de sa communication. Par ailleurs, Le fait que Mugler fasse partie d’un groupe, cela freine sa communication par le digital même si le compte Instagram de Mugler Mode est le plus important de la maison.


En effet, la mode femme est au centre de la maison Mugler. La femme en est le fil conducteur. Le but étant de reprendre celle de l’époque (Thierry Mugler) et de la retranscrire. « Se réinventer sans se renier » est l’objectif de Virginie, sa vision. La femme doit rester très glamour mais devenir plus moderne, urbaine.

PicMonkey Collage

Avoir des convictions fortes pour la marque pour laquelle on travaille est la valeur la plus importante selon Virginie. Il est nécessaire de croire dans tout ce que l’on entreprend mais aussi de voir vers le futur, de travailler pour demain, avoir toujours à l’esprit nos objectifs. « La clé pour réussir dans ce milieu est aussi de ne pas avoir peur de prendre des risques » conclura Virginie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s