Christophe Girard

La semaine dernière, mon école organisée une rencontre professionnelle avec Christophe Girard, maire du 4ème arrondissement de Paris.

SIPA-

La force de cet homme politique est sa grande ouverture d’esprit et sa curiosité qui fait de Christophe Girard un homme très engagé pour sa ville et ses citoyens. C’est aussi un homme qui regarde devant lui, il comprend la génération Y, la soutient et a confiance en elle.

Il donne aussi une place très importante à la culture, c’est pourquoi le sujet a été abordé. Les jeunes ont tendance à l’oublier mais les principales sources d’information sont les livres et les expositions. Il est important de lire et de se déplacer. Aujourd’hui, les jeunes consacrent beaucoup de temps à internet; au digital. Christophe Girard à répondu que : « le digital a une place considérable dans notre société actuelle, il est impossible de faire sans aujourd’hui, c’est une chance mais il ne faut pas que cela remplace le génie humain ». Une réponse claire qui montre à toutes les générations qu’il est possible d’allier ces deux notions qui peuvent pour certains paraître contradictoires.

J’essaye le plus souvent possible d’aller voir des expositions. Êtes-vous allés à l’exposition Cartier au Grand Palais l’année dernière ? Elle m’a personnellement beaucoup marquée. Jamais dans l’histoire, on avait consacré une exposition si importante à la maison Cartier. On a pu voir des parures qui appartenaient à de grandes actrices comme Marlene Dietrich. Mais aussi à LA princesse, Grace Kelly. Cela m’a donné récemment envie de réaliser un bijoux avec des perles. Vous ne pourrez malheureusement pas le trouver sur mon site puisque je ne le proposerai pas à la vente néanmoins je vous le montre ici :

10945677_10203320179757170_6658242025035728059_n

 

 

 

Publicités

Greece

Vous aimez voyager ? Ca tombe bien car moi aussi !! Il est indispensable d’avoir du temps pour se reposer lorsqu’on part en vacances. Ainsi, j’aime pouvoir profiter du soleil, me reposer sur la plage en écoutant de la musique, les mains dans le sable chaud.

_DSC8391

Cependant, je sais pas vous mais moi je m’ennuie très vite ! C’est pourquoi il me faut faire tout plein d’activités comme des balades ou des visites bref, bouger. Le pays idéal qui réunit ces deux occupations est pour moi La GRECE !

Il faut bien avoir 2-3 semaines devant soi pour partir là bas car je vous conseille de ne pas rester au même endroit mais plutôt vadrouiller à travers le pays.

J’y suis moi même allée deux fois et il y a toujours quelque chose à découvrir. Evidemment il ne faut pas passer à côté d’Athènes et surtout, aller sur l’Acropole, voir le Parthénon ainsi que tous les autres monuments qui s’y trouvent.

DSC_2636
DSC_2603

Je vous conseille d’y rester 3 jours puis, de prendre la voiture, la mettre sur le bateau et partir sur les iles !! Personnellement j’ai du mal avec les lieux très touristiques c’est pourquoi je ne suis pas allée sur les Cyclades mais plutôt sur les iles Ioniennes qui sont beaucoup plus « naturelles ». Partir avec des copains est l’idéal, vous pourrez alors louer un bateau et faire de longues balades en longeant les côtes (l’eau y est turquoise), trouver des spots pour sauter et plonger.

_DSC8391

Et dire que ce pays de rêve n’est qu’à 3h d’avion… je vous laisse à présent réserver vos billets !!

Ah j’oubliais, le bracelet indispensable pour partir au soleil que je mets instinctivement dans ma valise c’est celui-ci, le Dolphin. Un tissu beige et doré ainsi que du liberty bleu tressé autour d’une chaine me rappelle incontestablement la plage ensoleillée où la mer y est bleu turquoise. A retrouver sur mon site : Dolphin

DSC_3103

ImagYnarium au BHV Marais

L’événement orchestré par Eric Briones mercredi dernier mettait en scène une table ronde autour de la génération Y et sa relation avec le luxe. Il a exposé en introduction quelques chiffres clés issus de son livre La génération Y et le Luxe : 90% des français déclarent que le luxe est accessible et 83% des Y affirment qu’acheter du luxe en période de crise n’est pas choquant.

« La génération Y est-elle là pour sauver le luxe ? »

Aujourd’hui, le luxe entre dans une nouvelle ère, « Il n’y a plus un luxe mais des luxes » souligne Darkplanneur.

 IMG_3257

MoiMee représente un luxe technologique attirant la génération Y en réinventant une nouvelle façon de photographier qui s’inscrit dans la durée par l’impression 3D. « C’est un phénomène qui attise la curiosité, qui étonne, qui effraie mais qui donne envie » introduit le directeur de ce nouveau concept.

Le deuxième invité ; Fubiz insiste sur l’évolution des contenus des blogs dans lesquels les photos, à vocation d’inspirer directement les visiteurs, doivent être plus en relief que le texte.

Dymant, start up de luxe, propose un luxe de patriciens répondant à la question « que peut-on offrir à quelqu’un qui a déjà tout ? » Le produit est la star et non le marketing, sa finalité part toujours d’une obsession qu’elle soit amoureuse, érotique ou temporelle, il est question d’une luxification du quotidien. « Peut-il y avoir Amazon du luxe et Facebook du luxe ? »

L’insight concernant la transmission du père au fils a été résolu par Cavalier Bleu. « N’est-elle pas dédiée aux blogs et aux marques ? » La génération Y recherche un luxe transparent dont les produits sont de bonne qualité, qui durent et font plaisir. Sami le créateur a remarqué que ses clients « achetaient moins mais mieux ». Ainsi, la notion d’un achat plus intelligent se développe.

Le BHV Marais accueille surtout des marques actuelles, tendances, beaucoup plus « in » qui possèdent des codes. Le Y est très exigent sur la provenance des produits, la composition des tissus ; c’est une nouvelle façon d’aborder le luxe basé sur le rêve, le plaisir et une part de snobisme. La génération Y n’est pas dans un total look contrairement à la génération X : « elle ose mélanger le classique et le luxe ». Par conséquent les techniques de vente ont évolué face à un client plus exigent, le but étant de les faire rêver.

Shiseido avec sa nouvelle gamme Ibuki signifiant « souffle de vie » s’est focalisée sur cette génération Y mettant en parallèle « beauty native » et « digital native ». La marque de beauté devient alors une marque de service puisque cette notion est ancrée dans l’ADN de la marque.

Pour finir, La Pâtisserie des Rêves, éditeur de souvenirs gourmands prend un risque créatif en réinventant les desserts traditionnels pour nous faire replonger en enfance tout en ayant une écoute attentive de leurs clients. « S’offrir une ponctuation est clairement représentatif du luxe expérientiel » conclura Thierry Tessier.

Résumé de l’évènement en vidéo ici 

Flamingo VS Mousse au chocolat

DSC_3691

Flamingo c’est le nom que j’ai donné à ce bracelet en raison de sa couleur « rose saumon ». La recette : Un mélange entre un fil et une chaine dorée réunis autour d’un simple tressage en croix lui donnant tout de même une certaine élégance. On a autant de plaisir de le porter l’été avec un petit short blanc que l’hiver avec un slim noir et un pull beige.

De même qu’on a autant de plaisir mesdemoiselles, à manger une petite mousse au chocolat en début de cet hiver. Eh oui, on peut se le permettre de temps en temps, je vous le promets !! Et je vous assure que si vous goutez à ce merveilleux dessert vous ne vous en lasserez plus jamais (enfin c’est plutôt votre copain, votre père ou votre frère qui ne s’en lasseront jamais). Bref, il vous faut absolument la recette (pour 4 grosses verrines) :

– Faites fondre au bain-marie 150g de chocolat

– Mélangez 3 jaunes d’oeuf avec 3 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse

– Rajoutez le chocolat fondu à ce dernier mélange

– Montez vos 3 blancs en neige et y rajouter 60g de sucre

– Incorporez vos « blancs sucrés » au mélange de chocolat

– Versez le tout dans vos verrines

– Mettez-les au frigo pendant au moins 3h (le mieux étant de les faire carrément la veille)

STOP à la privation de desserts mesdemoiselles !! De toute manière vous ne pourrez pas résister à celui-la, n’est-ce pas ? 

PicMonkey Collage

Bracelet : Catena – http://www.alice-catena.weebly.com/2.html

Hipanema VS Bovary 

« L’hipanema » c’est le bracelet que toute les filles s’arrachent depuis 2012. Inventé par deux jeunes parisiennes qui se sont rencontrées à Rio elles ont créé un concept génial : avoir la liberté de faire toutes sortes de bracelets différents et de les réunir ensemble. Ainsi, j’ai décidé de le revisiter avec la couleur de cet automne ; le rouge.

Je trouvais qu’il accessoirisait à merveille ce pull Bovary en lui donnant cette touche de couleur. On reste dans le même thème : chic et jeune.

La marque Bovary a été créée par des connaissances et je tenais à vous raconter leur parcours…

C’est l’histoire de trois jeunes garçons : deux graphistes qui designent  les logos et un troisième qui s’occupe de la communication. La marque s’est faite connaitre par le bouche à oreille. Ainsi ils ont pu avoir des partenariats avec des petites et grosses entreprises, avec d’autres marques de vêtements de style streetwear, avec une radio mais aussi avec une boutique de design dans laquelle ils ont organisé une exposition de leurs dessins et de leurs vêtements. Ils ont aussi sponsorisé une soirée organisée par le groupe d’évènementiel « Only Friends » en échange d’un oppening dans une boutique à Versailles dans laquelle ils ont vendu leurs produits.

Comme le dira l’un des membres de l’équipe :

« C’est une marque home made. On s’occupe de tout nous même : les affiches de pub, les teasers pour les expos et opening. Lors des shooting nous invitons nos amis qui jouent les mannequins  ».

Bref c’est une marque qui a beaucoup de potentiel constituée de jeunes garçons possédant un talent fou pour le dessin.

PicMonkey Collage

Bracelet : Catena  – http://www.alice-catena.weebly.com/21.html

Pull : Bovary – Page Facebook Bovary et instagram @bovary3

 

Présentation

Hello, bienvenue sur mon blog !


Vous vous demandez qui je suis mais aussi dans quel but ai-je créé ce blog, ce qu’il peut vous apporter …? Si c’est le cas, je vous suggère fortement de lire ce premier article

Je m’appelle Alice Engelvin, (@aliceglvn retrouvez moi sur tous les réseaux sociaux)  j’ai 18 ans et après avoir passé un bac S je viens d’intégrer la toute nouvelle business school spécialisée dans l’univers du luxe de la mode et du design : #ModaDomaniInstitute.

rIyBBa1S

Le rapport entre mon école et ce blog ? La créativité et la curiosité 

Ces simples mots, c’est tout moi, c’est de là que je tire mes passions pour les bracelets, la cuisine, la mode et les voyages. 

En effet, mon école me permet d’apprendre tous les fondamentaux du marketing, management. De plus, le fait qu’elle soit spécialisée m’amène à rencontrer des personnes qui travaillent dans ces univers qui me font tant rêver et puis, il y a ce blog qui me permet de partager. Car oui c’est bien beau d’avoir des passions mais à quoi servent-elles si on les garde que pour soit ?

 

D’où me vient cette passion du bricolo, ce goût pour la cuisine mais aussi ce besoin de voyager ?

Je me rappelle encore étant petite passer mes journées dans l’atelier de ma grand-mère maternelle; artiste peintre. Je pense que je tiens ma créativité de la. Cependant, je n’ai commencé à créer mes bracelets que vers l’âge de 15 ans. A partir de ce moment là je n’ai pas arrêté une seconde. Dès que j’ai un temps de libre je suis derrière mon bureau, je me mets à imaginer, à fabriquer, à créer, à construire, à déconstruire tout en m’épanouissant.

Et puis me vient l’idée d’organiser des ventes car oui, mine de rien mes tiroirs commençaient à se remplir de bracelets et puis j’avais envie d’être fière de mon travail, de voir que ça plaisait.

Néanmoins, il fallait bien que mes clientes puissent voir les produits avant de venir à mes ventes c’est ainsi qu’est né mon site internet (www.alice-catena.weebly.com)

De l’autre côté il y a ma grand-mère paternelle avec qui j’apprends la cuisine. J’ai commencé par « touiller » dans la marmite pour faire de la confiture puis, petit à petit, je me suis mise à tracer mon propre chemin avec mes idées et envies.

Et enfin, mes parents avec qui j’ai la chance de pouvoir voyager depuis toute petite.

Mon histoire, mon enfance me permet aujourd’hui de faire ce que j’aime et surtout de le faire par moi-même.

Pourquoi le blog en plus du site ?

Je veux aller plus loin que simplement vendre des bracelets. Je veux pouvoir mélanger et vous faire partager toutes mes créations : culinaires et artistiques, vous montrer comment accessoiriser une tenue avec mes bracelets mais aussi, vous raconter mes voyages en vous conseillant où aller, ce qu’il faut absolument visiter etc..

Mon blog comporte donc des photos mélangeant à chaque fois mes créations culinaires, mes voyages, mes tenues avec en permanence la présence de bracelets.

Il s’agit donc pour moi de vous délivrer toutes mes recettes de ces différentes facettes de ma personnalité en espérant que cela vous régale.